Open data in Ottawa? Think again…

Why OC Transpo pulled the plug on a valuable tool for Ottawa commuters.

Seriously, why provide a way to improve customer service when you can make a few bucks from Cialis ads instead? Crazy, eh?

Or: “The 87 is late, are you? Find out for sure with Clear-blue early pregnancy tests”

Council Member Inquiry/Motion Form

Demande de renseignements d’un membre du Conseil /Formulaire de motion

From/Exp.:

Councillor / Conseillère Wilkinson

Date:

3 February / février 2011

File/Dossier :
To/Dest. :

Steve Box, Manager, Policy Coordination & Outreach, CMO / gestionnaire, Coordination des politiques et Rayonnement, BDM

Subject/Objet :

Inquiry No. TTC-03-11 – Wilkinson – Open Data City

Demande no CTC-03-11 – Wilkinson – Ville aux données ouvertes

Inquiry/Demande de renseignements :

From the Interim Transit Commission meeting of 31 January:

Pour la réunion de la Commission du transports par intérim prévue le 31 janvier:

Ottawa Council has approved Ottawa as an Open Data City.  As a judge in the City’s Apps contest, I saw many apps relating to providing actual time for bus arrivals.

Why did OCTranspo cut off data for use by those creating those apps?

Why is OCTranspo planning to hire consultants to create the apps for actual bus times rather than permitting members of the public from developing the apps at no cost the City?

Le Conseil municipal d’Ottawa a approuvé Ottawa en tant que Ville aux données ouvertes. À titre de juge au concours municipal AppspourOttawa, j’ai vu plusieurs applications visant à fournir l’heure d’arrivée réelle des autobus.

Pourquoi OC Transpo ne fournit-elle plus les données afin que les créateurs de ces applications puissent les utiliser?

Pourquoi OC Transpo prévoit-elle engager des experts-conseils pour créer ces mêmes applications au lieu de permettre aux membres du public de le faire gratuitement pour la Ville?

Response / Réponse

February 8, 2011 / février

Question 1

OC Transpo fully supports the open data contest and the implementation of technology that will improve customer service.  However, OC Transpo is currently working on a real time arrival project that will be fully integrated into the new technology platform as part of the next stop announcement system, as illustrated in the Transit Services IT Roadmap that has been approved by Council.  This will include enhancements to the current GPS system with the real time arrival to be operational by the end of this year.

As well, there are several issues related to the open data model, such as enabling third parties to deliver OC Transpo real-time bus arrival information, which if it were to continue, could create false expectations and negative results for our customers.  These third parties are not delivering real-time data but a forecast based on the data they have, which may or may not be consistent with what is happening in actual operations.  Control of real-time data by the transit authority is consistent with what other transit authorities throughout North America are doing, such as the Chicago Transit Authority.

Ownership is important.  The next bus arrival information provided needs to be identical in all platforms, be it on Mobile (SMS or mobile Web), Web or Phone (IVR).  Consistency can only be assured if OC Transpo controls the information relayed on each of these three mediums.

Further, ownership is very important for the revenue generation potential arising from future advertising and sponsorship opportunities.  If valuable OC Transpo information was to be disseminated by third-party providers, users would be split through different advertising channels – those of City partners with advertising contracts and those of advertisers buying space on third-party applications.

Question 2

OC Transpo is fortunate to already have internal resources at OC Transpo and IT Services, along with an external technical service provider whose help with these IT and technology issues is included in an existing contract.  In conclusion, consultants are not required in the provision of real-time data by OC Transpo.

Première question

OC Transpo apporte tout son soutien au concours des données ouvertes ainsi qu’à la mise en place d’outils technologiques visant à améliorer le service à la clientèle. Néanmoins, OC Transpo œuvre actuellement sur un projet de temps d’arrivée en temps réel, lequel fera partie intégrante du système d’annonce des arrêts de la nouvelle plate-forme technologique. Ce projet, qui devrait être en vigueur d’ici la fin de l’année, viendra améliorer le système GPS actuel.

Par ailleurs, plusieurs problèmes sont liés au modèle de données ouvertes, notamment la capacité qu’ont les tiers à transmettre les renseignements sur les heures d’arrivée des autobus. Si ces problèmes persistent, ils pourraient créer de fausses attentes et des résultats négatifs pour nos clients. En fait, ces tiers ne transmettent pas des données en temps réel, mais plutôt des prévisions fondées sur les données qu’ils possèdent, lesquelles peuvent être cohérentes ou non avec le déroulement réel des services. La gestion des données en temps réel par la société de transport correspond à la pratique des autres sociétés de transport en commun en Amérique du Nord, notamment la Chicago Transit Authority.

Il va sans dire que le droit de propriété est important. Les renseignements concernant l’arrivée d’un prochain autobus doivent être identiques sur toutes les plates-formes, que ce soit un téléphone cellulaire (SMS ou application Web), Internet ou un téléphone conventionnel (RVI). La cohérence ne peut être assurée que si OC Transpo vérifie les renseignements qui circulent sur chacun de ces trois vecteurs.

De plus, le droit de propriété est très important pour ce qui est du potentiel de recettes découlant des futures publicités et des possibilités de commandites. Si les précieux renseignements d’OC Transpo sont diffusés par des tiers, les usagers seront partagés entre différents canaux de publicité : ceux des partenaires de la Ville qui ont signé un contrat de publicité, et ceux des annonceurs qui achètent leur espace publicitaire sur les applications des tiers.

Deuxième question

OC Transpo se compte chanceux d’avoir accès à des ressources internes, à des services de TI ainsi qu’à des fournisseurs de services techniques externes, dont le soutien pour ce qui est des TI et des problèmes technologiques fait partie intégrante d’un contrat en vigueur. Bref, OC Transpo n’aura pas besoin des services de consultants pour fournir ses données en temps réel.

(972)

Be Sociable, Share!

One Comment to “Open data in Ottawa? Think again…”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Bryan Eaton and Paisley Rae, Progressive Bloggers. Progressive Bloggers said: #cdnprog Open data in Ottawa? Think again… (Trashy’s World): Why OC Transpo pulled the plug on a valuable… http://dlvr.it/GggsX #cdnpoli […]

Leave a Reply

*